Retour à l'accueil

Dernière mise à jour le 17/05/10 22:56:55

Merci à tous les internautes qui plébiscitent ce site !

Visiteurs depuis le 3/11/03 :

 

CAL_Banner_0504
La revue de presse du CAL

puce_big_metal_01août à décembre 2005

Fleche_rouge2_G28/12/05 : Les Ministère ne travailleront pas le Lundi de Pentecôte. Le journal Officiel vient de publier les dispositions prises pour la journée de corvée : c’est une journée de RTT qui saute, ou une journée de repos, dans les services de Premier ministre, le ministère de la justice, celui de l’équipement, et celui de l’Intérieur. Les salariés sont toujours spoliés de 7 heures, mais la plupart pourra au moins passer le WE de la Pentecôte en famille (Journal Officiel)

Fleche_rouge2_G8/12/05 : Le Joint Français offre le lundi de Pentecôte à ses salariés : Le mouvement de grève qui touchait le Joint Français est maintenant terminé, et le personnel de cette entreprise profitera, comme par le passé, du lundi de Pentecôte chômé et payé par l’entreprise, ainsi que d’une prime de 210 euros appelée “bonus Villepin”... (Le haut Anjou)

Fleche_rouge2_G1/12/05 : OFFICIEL : les entreprises pourront fractionner la journée “de solidarité”. La DRT a publié une circulaire, permettant aux entreprises de fractionner la journée de corvée, et de la fixer par une simple note de service, sans passer par la case négociation obligatoire avec les partenaires sociaux. Plus de souplesse, c’est bien, mais cela ne règle pas le problème de l’injustice de cette loi, qu’il serait tellement plus simple d’abroger... (Les Echos, L’entreprise, Agoravox, Age Village)

Fleche_rouge2_G17/11/05 : OFFICIEL : les enseignants, “collés” hors temps scolaire. Trop cool, le Ministère de l’Education Nationale a admis l’analyse du CAL, qui disait dès 2003 que les enfants n’avaient pas à être pris en otage par la loi 2004-626. Restent les enseignants et les autres personnels. Bien que leur activité ne va pas rapporter un euro au PIB, ils vont être forcés quand même de faire une journée de colle, mais hors temps scolaire. Reste comprendre en quoi le travail des enseignants va augmenter le PIB, mais on doit être trop bête pour comprendre ! (Le Journal Officiel)

Fleche_rouge2_G18/11/05 : La CFTC, acteur reconnu dans la défense du Lundi de Pentecôte. La CFTC, face à un monde devenu plus dur, adopte une tonalité plus sociale et plus combative, et s’est notamment illustrée en prenant la tête, côté syndical, de la défense du lundi de Pentecôte. Stratégie payante, qui se traduit par une nette progression du syndicat aux élections professionnelles et prudhommales (L’Humanité)

Fleche_rouge2_G17/11/05 : Le travail obligatoire, contraire aux engagements internationaux de la France. C’est ce que relève le député Guy Tessier, à propos du service civil. Or qu’est ce que le lundi de Pentecôte, si ce n’est du travail obligatoire ? (l’action devant le Conseil d’Etat menée pour ce motif par la CFTC est toujours en cours) (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G16/11/05 : Un rapport de la Cour des Comptes : accablant pour la CNSA et le traitement de la dépendance. La Cour des Comptes vient de sortir un volumineux rapport sur la prise en charge de la dépendance, et confirme les points de vue que le CAL défend depuis plus de deux ans : le dispositif est inadapté, incohérent, impossible à piloter, hétérogène (ce n’est plus le CAL qui le dit, c’est la Cour des Comptes !). Au passage, la Cour des Comptes épingle le tour de passe passe financier : le jeu des vases communiquants fait que l’engagement de la CNSA se substitue, au lieu de s’ajouter, à celui de la Sécu. Journée de corvée : Vignette automobile. (Rapport de la Cour des Comptes, Extraits de ce rapport, communiqué de FO)

Fleche_rouge2_G15/11/05 : Avenance condamné à réintégrer deux salariés licenciés après une grève pour la Pentecôte. Le conseil des Prudhommes de Lyon s’est prononcé : aucune faute lourde ne peut être retenue contre les salariés qui ont participé à une grève pour le Lundi de Pentecôte, et condamne donc Avenance à réintégrer les salariés injustement licenciés ! (AFP)

Fleche_rouge2_G12/10/05 : L’argent du Lundi de Pentecôte n’est pas arrivé. C’est ce que dénonce Pascal Terrasse, député de l’Ardèche : “on a pas vu un euro revenir de l’Etat.”. Faut-il s’en étonner ? (Le Parisien)

Fleche_rouge2_G28/12/05 : Les Ministère ne travailleront pas le Lundi de Pentecôte. Le journal Officiel vient de publier les dispositions prises pour la journée de corvée : c’est une journée de RTT qui saute, ou une journée de repos, dans les services de Premier ministre, le ministère de la justice, celui de l’équipement, et celui de l’Intérieur. Les salariés sont toujours spoliés de 7 heures, mais la plupart pourra au moins passer le WE de la Pentecôte en famille (Journal Officiel)

Fleche_rouge2_G8/12/05 : Le Joint Français offre le lundi de Pentecôte à ses salariés : Le mouvement de grève qui touchait le Joint Français est maintenant terminé, et le personnel de cette entreprise profitera, comme par le passé, du lundi de Pentecôte chômé et payé par l’entreprise, ainsi que d’une prime de 210 euros appelée “bonus Villepin”... (Le haut Anjou)

Fleche_rouge2_G1/12/05 : OFFICIEL : les entreprises pourront fractionner la journée “de solidarité”. La DRT a publié une circulaire, permettant aux entreprises de fractionner la journée de corvée, et de la fixer par une simple note de service, sans passer par la case négociation obligatoire avec les partenaires sociaux. Plus de souplesse, c’est bien, mais cela ne règle pas le problème de l’injustice de cette loi, qu’il serait tellement plus simple d’abroger... (Les Echos, L’entreprise, Agoravox, Age Village)

Fleche_rouge2_G17/11/05 : OFFICIEL : les enseignants, “collés” hors temps scolaire. Trop cool, le Ministère de l’Education Nationale a admis l’analyse du CAL, qui disait dès 2003 que les enfants n’avaient pas à être pris en otage par la loi 2004-626. Restent les enseignants et les autres personnels. Bien que leur activité ne va pas rapporter un euro au PIB, ils vont être forcés quand même de faire une journée de colle, mais hors temps scolaire. Reste comprendre en quoi le travail des enseignants va augmenter le PIB, mais on doit être trop bête pour comprendre ! (Le Journal Officiel)

Fleche_rouge2_G18/11/05 : La CFTC, acteur reconnu dans la défense du Lundi de Pentecôte. La CFTC, face à un monde devenu plus dur, adopte une tonalité plus sociale et plus combative, et s’est notamment illustrée en prenant la tête, côté syndical, de la défense du lundi de Pentecôte. Stratégie payante, qui se traduit par une nette progression du syndicat aux élections professionnelles et prudhommales (L’Humanité)

Fleche_rouge2_G17/11/05 : Le travail obligatoire, contraire aux engagements internationaux de la France. C’est ce que relève le député Guy Tessier, à propos du service civil. Or qu’est ce que le lundi de Pentecôte, si ce n’est du travail obligatoire ? (A ce jour, l’action devant le Conseil d’Etat menée pour ce motif par la CFTC est toujours en cours) (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G16/11/05 : Un rapport de la Cour des Comptes : accablant pour la CNSA et le traitement de la dépendance. La Cour des Comptes vient de sortir un volumineux rapport sur la prise en charge de la dépendance, et confirme les points de vue que le CAL défend depuis plus de deux ans : le dispositif est inadapté, incohérent, impossible à piloter, hétérogène (ce n’est plus le CAL qui le dit, c’est la Cour des Comptes !). Au passage, la Cour des Comptes épingle le tour de passe passe financier : le jeu des vases communiquants fait que l’engagement de la CNSA se substitue, au lieu de s’ajouter, à celui de la Sécu. Journée de corvée : Vignette automobile. (Rapport de la Cour des Comptes, Extraits de ce rapport, communiqué de FO)

Fleche_rouge2_G15/11/05 : Avenance condamné à réintégrer deux salariés licenciés après une grève pour la Pentecôte. Le conseil des Prudhommes de Lyon s’est prononcé : aucune faute lourde ne peut être retenue contre les salariés qui ont participé à une grève pour le Lundi de Pentecôte, et condamne donc Avenance à réintégrer les salariés injustement licenciés ! (AFP)

Fleche_rouge2_G12/10/05 : L’argent du Lundi de Pentecôte n’est pas arrivé. C’est ce que dénonce Pascal Terrasse, député de l’Ardèche : “on a pas vu un euro revenir de l’Etat.”. Faut-il s’en étonner ? (Le Parisien)

Fleche_rouge2_G22/09/05 : Les élèves, premiers à être débarassés de la journée dite “de solidarité” ! : Le Ministère de l’Education a rendu public hier un projet d’arrêté énoncant que la journée dite “de solidarité” ne concerne pas les 12 millions d’élèves de notre pays, qui seront donc en vacances au lundi de Pentecôte 2006. Mai pour les personnels des établissements scolaires, la journée raffarinée perdure, et sera fixée par le chef d’établissement, ou l’Inspecteur local. (TF1, Bellaciao, Le Figaro, Les Echos, AP Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G19/07/05 : Réaction de Dominique de Villepin au rapport Léonetti : plus de souplesse. S’accrochant au principe (Premier ministre, Libération, AP), le Premier ministre demande toutefois que les heures raffarinées soient étalables dans l’année, et que les professeurs soient collés en dehors du temps scolaires (Le Figaro, Dépêches de l’Education). Si ces intentions, si elles sont suivies d’effets concrèts, annoncent le rétablissement du lundi de Pentecôte, le maintien de cette loi absurde suscite des réactions négatives unanimes de la part des syndicats et des associations (CFTC, AP, TF1, Le Figaro, Dépêches de l’Education)

Fleche_rouge2_G22/09/05 : Les élèves, premiers à être débarassés de la journée dite “de solidarité” ! : Le Ministère de l’Education a rendu public hier un projet d’arrêté énoncant que la journée dite “de solidarité” ne concerne pas les 12 millions d’élèves de notre pays, qui seront donc en vacances au lundi de Pentecôte 2006. Mai pour les personnels des établissements scolaires, la journée raffarinée perdure, et sera fixée par le chef d’établissement, ou l’Inspecteur local. (TF1, Bellaciao, Le Figaro, Les Echos, AP Nouvel Obs)

 

puce_big_metal_01juillet 2005

Fleche_rouge2_G29/07/05 : LO proteste : Lutte Ouvrière souligne que le problème de fond n’est pas réglé par le rapport Léonetti (LO)

Fleche_rouge2_G20/07/05 : La réaction de Nîmes et de St Nicolas de Port : La ville de Nîmes avait perdu environ 5 millions d’euros à cause de la suppression du lundi de Pentecôte, et se réjouit de son probable rétablissement (Le Monde). A Saint Nicolas, le Maire et membre du CAL, Luc Binsinger, se rejouit aussi de l’abandon prévisible de cette loi

Fleche_rouge2_G19/07/05 : Réaction de Dominique de Villepin au rapport Léonetti : plus de souplesse. S’accrochant au principe (Premier ministre, Libération, AP), le Premier ministre demande toutefois que les heures raffarinées soient étalables dans l’année, et que les professeurs soient collés en dehors du temps scolaires (Le Figaro, Dépêches de l’Education). Si ces intentions, si elles sont suivies d’effets concrèts, annoncent le rétablissement du lundi de Pentecôte, le maintien de cette loi absurde suscite des réactions négatives unanimes de la part des syndicats et des associations (CFTC, AP, TF1, Le Figaro, Dépêches de l’Education)

Fleche_rouge2_G19/07/05 : Jean Léonetti remet le rapport du Comité d’évaluation du lundi de Pentecôte à Dominique de Villepin. Ce rapport, fruit du travail d’un cénacle d’experts, aboutit enfin aux conclusions que le CAL ne cesse d’exposer depuis presque ...deux ans ! Dispositif “autoritaire et injuste”, “fiasco” dans le tourisme et à l’école, rendement économique fantaisiste calculé “sur un coin de table” et quasi nul pour l’économie nationale (Le Figaro, Le Monde, Le Figaro Nîmes, Reuters). On se demande toujours pourqoi l’abrogation de cette loi stupide n’est pas évoquée. Peur de faire de la peine à Jean-Pierre, reparti dans son Poitou asin ?

 

puce_big_metal_01juin 2005

Fleche_rouge2_G24/06/05 : Le comité d’évaluation aurait-il transmis ses conclusions en avant-première à la CGT ? C’est ce que laisse penser le communiqué de la CGT de ce jour, qui fait mention de la sortie du rapport, et qui en analyse le contenu. M de Villepin risque d’être un peu vexé !... (CGT)

Fleche_rouge2_G22/06/05 : Le groupe Hutchinson accepte de rémunérer la grève du 16 mai. (Haut Anjou)

Fleche_rouge2_G22/06/05 : M Leonetti veut plus de souplesse. Le comité envisage de laisser choisir la journée “de solidarité” par ceux à qui elle sera raffariné. Elle devrait même pouvoir être fractionnée. Bien le moins. (L’expansion, AP)

Fleche_rouge2_G22/06/05 : M Léonetti suggère une journée sans les enfants pour l’Education Nationale. Bravo, M Léonetti ! Il s’est rendu compte que les enfants n’ont pas à être taxés par la loi Raffarin, et que l’Education Nationale n’avait pas à prendre en otage tous les autres secteurs. Il ne lui reste plus qu’à se rendre compte que faire travailler les services de l’Etat un jour de plus, non seulement cela ne rapporte rien, mais encore cela coûte 400 millions d’euros à l’Etat... (AFP, Nouvel Obs, Le Monde)

Fleche_rouge2_G22/06/05 : Xavier Bertrand, prêt à monter au front anti-canicule. (Libération)

Fleche_rouge2_G22/06/05 : Le bilan économique du lundi de Pentecôte, toujours aussi évasif. Si le Comité avoue lui même s’être livré à un “calcul de coin de table” pour évaluer le produit de la journée raffarinée aux salariés et en déduite qu’elle avait rapporté 2 milliards. De son côté, l’INSEE estime que son impact sur le PIB est quasi nul. Par ailleurs, le volet charge n’est toujours pas évalué. Faut-il croire le Comité et ses méthodes raccourcies, ou l’Institut national ?... (INSEE, Le Nouvel Obs, Libération)

Fleche_rouge2_G22/06/05 : Le comité d’évaluation a reçu le CAL. Les membres du comité d’évaluation, sous l’autorité de son Président, M Léonetti, ont fort courtoisement reçu le CAL, représentant les 150.000 signataires de sa pétition, mais également ses 284.000 sympathisants. Nous avons remis au comité un dossier critique, disponible sur ce lien, largement illustré des messages que les internautes ont écrit. Votre message, lu par le Premier ministre ?!

Fleche_rouge2_G21/06/05 : Les idées folles du Comité d’évalution. Le Comité d’évaluation se lâcherait-il ? Remarquant fort justement que les salariés étaient les seuls touchés, voila qu’il envisage de faire travailler aussi les professions libérales gratuitement pendant un jour. Kolkhoze pour tout le monde. (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G17/06/05 : Le comité d’évaluation va recevoir le CAL le 22 juin prochain.

Fleche_rouge2_G12/06/05 : Le comité d’évaluation note le refus général d’un jour de travail supplémentaire Le travail de la commission se poursuit. S’il ne s’agit pas d’une découverte, au moins a-t-elle le mérite de le formaliser : le refus de la taxe Pentecôte est général. (Age Village)

Fleche_rouge2_G09/06/05 : Le comité d’évaluation poursuit ses travaux... Au programme de la dite Commission, de nombreuses auditions. Pour le moment, M Léonetti, son Président, envisage la création d’un nouvel impôt. Un peu facile. (TF1, Le Monde, le Nouvel Obs)

 

puce_big_metal_01mai 2005

Fleche_rouge2_G25/05/05 : M Swartzenberg a déposé une proposition de loi visant à supprimer la journée de solidarité, et à la remplacer par un dispositif alternatif. La voie du bon sens sera-t-elle entendue ? (Senioscopie, texte complet de la proposition)

Fleche_rouge2_G24/05/05 : L’ADEPAH dénonce les “effets d’annonce de M Raffarin”, et lui demande, une fois de plus, d’ouvrir une consultation sur le sujet, au lieu de “squizzer” la concertation (Age Village)

Fleche_rouge2_G23/05/05 : Grève chez Total : “une victoire historique” ! Le groupe pétrolier a également accepté de payer les quatre jours de grève à ses salariés (20 minutes)

Fleche_rouge2_G22/05/05 : La présidente de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), Danièle Karniewicz, juge que «les journées de solidarité ne seront jamais suffisantes face à «l'enjeu de société de la prise en charge des personnes âgées, et demande l’ouverture d’une réflexion sur le financement de toute la protection sociale (Age Village)

Fleche_rouge2_G22/05/05 : Une analyse pertinente des 4 vérités, par Jean Rouxel (4 vérités)

Fleche_rouge2_G21/05/05 : Sondage Expression Publique en temps réel : ce jour (21/05/2005), 80% des 8600 réponses exprimées jugent qu’il s’agit d’une “mesure inacceptable”, 86% pensent que cette mesure n’est pas de nature à améliorer la situation des personnes âgées, 78% demandent au Gouvernement de revenir sur sa mesure. (Le sondage, les résultats)

Fleche_rouge2_G21/05/05 : Grève chez Total : Les salariés de Total retrouvent le lundi de Pentecôte ! Le groupe pétrolier a finalement accepté de restituer une journée de salaire aux employés qui ont travaillé ou pris une RTT le lundi de Pentecôte. Du coup, le redémarrage progressif de la production est en cours. Le gouvernement n'ayant guère envie de voir les suites de la Pentecôte mordre sur la dernière semaine avant le référendum, ses “incitations au dialogue” se sont révélées efficaces ! Bravo à la détermination des syndicats, efficaces dans l’unité ! Toutefois, si cette disposition a été adoptée pour 2005, rien n’indique qu’elle sera reconduite en 2006... (Libération, Le Figaro, AFP , le communiqué de SUD-Total)

Fleche_rouge2_G20/05/05 : Grève chez Total : négociations entre syndicats et direction. C’est la question du lundi de Pentecôte qui a fait déborder le vase. Une grève suivie par 95 à 100% du personnel, du jamais vu. Devant cette mobilisation, Ministère, Direction et Syndicats ont ouvert des négociations (Infocéane, AP)

Fleche_rouge2_G19/05/05 : La question du lundi de Pentecôte, un débat qui passionne. C’est le lundi de Pentecôte (84%), avant l’Europ (83%) qui est le plus présent au coeur des débats de nos concitoyens (France 2)

Fleche_rouge2_G19/05/05 : Grève chez St Gobain : Une journée de grève après la journée de solidarité chez St Gobain Desjonquères (L’informateur d’Eu)

Fleche_rouge2_G19/05/05 : Un exemple entre mille : la foire aux moules du Tréport subit de plein fouet la perte du lundi de Pentecôte férié (L’informateur d’Eu)

Fleche_rouge2_G19/05/05 : Grève chez Total : 5 des 6 raffineries sont en grève. Bientôt la pénurie pour les 550 stations Total en France ? (France 2)

Fleche_rouge2_G18/05/05 : Appel à la grève chez Total. Les syndicats appelent à la grève pour dénoncer la "décision unilatérale de la direction" d'appliquer la loi instaurant la journée dite “de solidarité”, en supprimant le lundi de Pentecôte et demandent que Total, comme l'ont fait Aventis et Shell, prenne intégralement en charge la journée de solidarité, sans aucune déduction de temps de travail aux salariés (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G17/05/05 : M Fournier demande à nouveau à M Raffarin de supprimer le lundi de Pentecôte travaillé, et demande à faire partie de la commission d’évaluation. Malheureusement, M Fournier a oublié que la seule qualité requise pour en faire partie semble d’être un fervent supporter du principe de la journée de corvée (AP)

Fleche_rouge2_G17/05/05 : Taxe Pentecôte pour 2006 ? Pas de changement sur le principe, selon M Raffarin. M Raffarin s’est déclaré "déterminé pour la solidarité et ouvert sur les modalités”. En clair, cela signifie que le principe de la journée de corvée est reconduit pour 2006, mais que seules ses modalités pourront évoluer : au lieu du lundi de Pentecôte, ce sera peut-être le 11 novembre ou un autre jour ? (AFP) M Léonetti veut proposer un jour des vacances de Toussaint (Sophianet), M Lachaud aussi (Le Figaro). M Raffarin compte jouer sur la durée pour imposer sa taxe, et croise les doigts pour que les Français l’oublient le 29 mai. (Reuters)

Fleche_rouge2_G17/05/05 : 2,4 millions d’euros, soit 40.000 journées de smicard. C’est le coût des primes accordées à la RATP et à la SNCF, pour que la pagaille du lundi de Pentecôte ne se voie pas trop (Le Monde)

Fleche_rouge2_G17/05/05 : A l’heure des bilans. Une journée à géométrie variable (AFP), un lundi en demi-teinte (Nouvel Obs). Raffarin satisfait de la non-paralysie générale : l'absence de grève à la SNCF et à la RATP a permis d'éviter la catastrophe. (Libération). Drôle de journée que ce 16 mai... (Le Figaro). Les Français ne sont pas convaincus (Le Petit Journal) Tout n’est pas réglé : les rémunération des salariés travaillant ce lundi de Pentecôte pourraient donner lieu à contestation juridique (L’Huma). Vue de Suisse, la France solidaire paraît divisée (24 heures). Côté éducation, 22% des enseignants étaient en grève (Lettre de l’Education). Selon l’oppostion, c’est un lundi d’échec (Reuters) Une nouveauté, selon le LCR : la désobéissance politique (LCR), un échec pour le Gouvernement (Lutte Ouvrière). En Martinique, routes désertes, 90% des commerces fermés, des écoles sans élèves, des administrations vidées (Maximini). Les autres titres de la presse (RFI)

Fleche_rouge2_G17/05/05 : M. Raffarin, pressé d’oublier. M Raffarin est pressé de tourner la page de ce dossier qui l'a fait une nouvelle fois chuter dans les sondages. Malgré une légère remontée du non, un conseiller du chef du gouvernement fait le pari que, «le 29 mai, les Français auront oublié la Pentecôte». Mais, en cas de victoire du non, ses amis du camp du oui sauront le lui rappeler. (Le Figaro) . Pauvre Jean-Pierre Raffarin, qui fait monter le non à chaque fois qu’il s’exprime (Le Monde). En tous cas, avec la “force continentale”, il a bien fait rire ! (Libération)

Fleche_rouge2_G17/05/05 : Gouvernement : autosatisfaction. “Le premier ministre est content que la majorité des Français n'aient pas répondu à l'appel à la cacophonie”, selon M Léonetti. Pourtant, ce sont 55% des Français qui étaient absents le 16 mai... (Le Monde). M Raffarin dit “Bravo et Merci” à tout le monde ! (AP)

Fleche_rouge2_G17/05/05 : Les pèlerins de Chartres, fidèles au poste. Pas de perturbation pour les pèlerins de Chartres. Evidemment, ils marchent à pied... (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G16/05/05 : Taxe Raffarin, quelles alternatives ? Retour de la vignette, CSG, suppression de la 5° semaine de congés payés ? (Le Monde) Et si la solution était ailleurs ? (Libres.org). En tous cas, les réflexions de M Marcel ROYEZ, Secrétaire général de la Fnath, association des accidentés de la vie, sont pertinentes, et le CAL y souscrit (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G16/05/05 : M Léonetti pense qu’il faut que la mesure aparaisse “juste et équilibrée” pour qu’elle soit acceptée. Une challenge !... (AP)

Fleche_rouge2_G16/05/05 : M de Robien, Ministre des transports, remercie les salariés des transports. Ou du moins ceux qu’il a circonvenu, en les payant avec l’argent pulic : près de 100 euros pour les salariés de la RATP, 32 euros pour les salariés SNCF. (AP)

Fleche_rouge2_G16/05/05 : M Balladur, ancien Premier ministre, réclame une seconde journée dite “de solidarité” en 2006. Le complot des Premiers ministres ? (AP)

Fleche_rouge2_G16/05/05 : Le déroulé heure par heure de la journée du 16 mai. (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G16/05/05 : Première journée dite “ de solidarité” : pas totalement la pagaille, mais cacophonie et confusion, très loin d’un jour normal. Notamment dans les transports urbains, sauf à Paris, et dans l'Education nationale. Pentecôte et confusion (Libre Belgique) Un lundi de Pentecôte travaillé plutôt moins que plus (Libération) Grèves disparates pour ce premier lundi de Pentecôte travaillé (Les Echos) Le gouvernement pousse un ouf de soulagement (AP) Une floraison de mouvements de grève (Le Monde) «une pagaille épouvantable», selon la CGC (AP), une journée dans la confusion (Reuters). Pour Matignon, c’est une “journée calme d’activité” (Nouvel Obs). Pour François Chérèque, une nouvelle inégalité a été crée (AP). Et d’autre petites phrases (TF1). Ce qui est sûr, c’est que l’absentéisme des élèves a été très élevé (60 à 90%), ainsi que celui des professeurs (Dépèches de l’Education). La FCPE dénonce à nouveau cette absurdité “dogmatique” (AFP)

Fleche_rouge2_G16/05/05 : M Raffarin veut “dépentecôtiser” le référendum. Le premier ministre espère que “dans quinze jours, les Français auront oublié”, et que la polémique n'affectera pas le résultat du référendum sur la Constitution européenne. Pas sûr...(Le Figaro, Radio Canda)

Fleche_rouge2_G16/05/05 : Le PS s’engage à rétablir le jour férié. (Reuters)

Fleche_rouge2_G15/05/05 : M Raffarin maintient le jour ouvré. M Raffarin persiste et signe : le jour ouvré sera reconduit en 2006, même s’il quelques aménagements peuvent être envisagés. Même son de cloche chez Mme Vautrin. (Age Village)

Fleche_rouge2_G15/05/05 : M Douste-Blazy s’est aperçu que la journée dite “de solidarité” était une réponse insuffisante, estimant qu’il faudrait six milliards au lieu de deux pour financer la solidarité. Il n’a toutefois pas eu le “courage” de demander la suppression de trois jours fériés (AP)

Fleche_rouge2_G14/05/05 : Les regrets des Eglises Chrétiennes : Les pasteurs regrettent la suppression du lundi de Pentecôte, mais ne se sont pas battus pour lui. Les fidèles, eux, regrettent que les pasteurs, comme Pilate, n’aient pas cru bon de devoir s’exprimer sur le caractère chrétien ou non d’une obligation de travail non rémunéré, ou d’une taxe discriminatoire... (Le Monde)

Fleche_rouge2_G14/05/05 : En Nouvelle Calédonie aussi : 50 % des vols domestiques et internationaux seront annulés à partir de dimanche 19 heures jusqu’à mardi 7 heures (Les Nouvelles de Calédonie)

Fleche_rouge2_G14/05/05 : Mme Vautrin : “Avec le temps, la mesure s’imposera” Toujours acharné à faire passer la mesure, le Gouvernement joue maintenant la carte de la durée pour arriver à son but (Nouvel Observateur)

Fleche_rouge2_G14/05/05 : 55% de Français entrent dans la Résistance : refusant le travail forcé, 55% des salariés disent qu’ils n’iront pas travailler le 16 mai. (France 2)

Fleche_rouge2_G14/05/05 : L’Education Nationale, instrumentalisée par M Fillon au profit de la mesure Raffarin. Dix-huit académies sur vingt-six organiseront lundi des examens du bac, du CAP, du BEP et du BTS. Une véritable provocation, au mépris des élèves, qui ne savent pas s’ils trouveront les transports en commun pour les acheminer dans les salles d’examen. Et la démonstration de la volonté du Ministre d’utiliser le levier de Education Nationale pour faire plier le secteur privé (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G13/05/05: Les pèlerins de Chartres protestent contre la suppression d’une fête religieuse. (Notre Dame de Chrétienté)

Fleche_rouge2_G13/05/05: le Haut-Koenigsbourg fermé pour cause de jour ouvré. Exemple des asurdités de la taxe Pentecôte (AFP)

Fleche_rouge2_G13/05/05: Un communiqué de Mme Boutin, qui sauve l’honneur de la droite parlementaire (Communiqué de Presse)

Fleche_rouge2_G13/05/05: Raffarin persiste avant la pagaille. La longue liste des réfractaires au travail forcé (Nouvel Obs, Le Figaro, AFP, )

Fleche_rouge2_G13/05/05: Un peu de culture : l’origine de la Pentecôte par l’IST (qui a fait travailler ses salariés le lundi 16 mai... - IST)

Fleche_rouge2_G13/05/05: Raffarin au centre des moqueries des internautes. Le pauvre... La taxe Raffarin est une usine à gaz, selon le journal Le Monde, qui cite élogieusement le site du CA(Le Monde)

Fleche_rouge2_G12/05/05: sondage : 68% des français demandent au Gouvenement de retirer sa loi. Ce chiffre, en augmentation, vient confirmer les sondages précédent, auxquels le Gouvernement persiste à rester sourd (AP)

Fleche_rouge2_G12/05/05: Réflexions sur la Pentecôte. Un article écrit par Christian Collet, chef d’Entreprise, Délégué Régional du CAL Champagne-Ardennes (L’Est Eclair)

Fleche_rouge2_G12/05/05 : Le mouvement sportif contre la taxe Raffarin. Vivement dénoncée par les clubs amateurs de football lors de son annonce en 2003, la suppression du lundi de Pentecôte est toujours refusée par les sportifs, même si de nombreux élus du sport ont reçu des consignes du gouvernement pour faire passer la pilule (La lettre de l’économie du sport)

Fleche_rouge2_G12/05/05 : Le SNES demande le report des examens du lundi de Pentecôte (Reuters)

Fleche_rouge2_G12/05/05 : M Raffarin demande une “évaluation” de la Pentecôte pour la fin juin. L’Empereur n’avait pas cru nécessaire de nommer une commission d’évaluation au lendemain de Waterloo. M Raffarin, lui, estime non significatif que 70 à 80% de français lui demandent de maintenir le caractère férié du lundi de Pentecôte. Après l’avoir enterrée, il resscuscite donc la “commission d’évaluation” sur la Pentecôte, qui doit normalement lui remettre son rapport dès le mois de juin

Cette commission est composée de treize membres, dont sept parlementaires - (6 UMP, 1 UDF) - et six hauts fonctionnaires et personnalités

Aucun représentant de l’opposition, aucun représentant du monde syndical, aucun représentant du monde professionnel (santé, tourisme, hôtellerie). Aucun représenant de la France qui travaille, juste des réprésentant de la France vue par M Raffarin.

Le CAL s’indigne de ne pas avoir été invité à y prendre part, au titre de son rôle de référence sur ce dossier, et de la représentativité de ses 150.000 signataires, et des 110 députés qui le soutiennent.

Telle qu’elle est, cette commission n’est pas une commission d’évaluation, mais d’avalisation. (AFP)

Fleche_rouge2_G12/05/05 : M Copé affirme que le Gouvernement ne veut pas changer le caractère férié du lundi de Pentecôte dans le code du travail. Pour l’instant. (AP)

Fleche_rouge2_G12/05/05 : Référé des syndicats contre le lundi de Pentecôte travaillé en Alsace Moselle : le Lundi de Pentecôte travaillé serait contraire au droit local. (AFP)

Fleche_rouge2_G12/05/05 : Transports en grève dans 89 grandes villes de France pour la Pentecôte : Des préavis de grève dans les transports en commun ont été déposés dans 89 villes de province pour le 16 mai, lundi de Pentecôte, a indiqué l'Union des transports urbains (UTP). (Reuters)

Fleche_rouge2_G12/05/05 : La critique de la mesure gagne les chefs d'entreprise ! Le Medef de Seine-et-Marne la juge "inéquitable, car seuls les actifs la paieront" , "coûteuse" pour les entreprises et "complexe" à appliquer. Certains économistes estiment que cette obligation de travailler tombe bien mal à un moment où les entreprises cherchent à réduire leurs stocks (Le Monde)

smiley_blabla11/05/05 : Insolite. Les trois facteurs du bourg du Boucau (pays basque), ont décidé de faire grève le 16 mai, et d’offrir trois ventilateurs à la maison de retraite du bourg. Les membres de cette maison de retraite les ont remercié, et ont dit que cette grève permettait que leurs familles puissent venir les voir. (France Info)

Fleche_rouge2_G11/05/05 : Proposition de suppression de la taxe Pentecôte. Le groupe socialiste à l'Assemblée nationale a déposé mercredi 11 mai une proposition de loi visant à supprimer la journée dite “de solidarité” (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G11/05/05 : La CFDT de Moselle assigne la société Lidl en justice. La CFDT de Moselle, qui s'oppose à l'ouverture des magasins le lundi de Pentecôte, a assigné en référé la chaîne de magasins Lidl qui a fait le choix d'ouvrir ses magasins ce jour-là (AFP)

Fleche_rouge2_G11/05/05 : les préavis de grève se multiplient (AP)

smiley_blabla11/05/05 : Suivant l’exemple de la Raffarinette, course à pied dont les bénéfice iront à la maison de retraite locale, la CFDT Le Creusot veut organiser une “course à la bourrique” le 16 mai ! (Journal de Saone et Loire)

Fleche_rouge2_G11/05/05 : Journée de solidarité au Creusot : hé oh, on va (pas tous) au boulot. Dans la région creusotine comme partour ailleurs, c’est une pétaudière qui s’annonce. (Journal de Saone et Loire)

Fleche_rouge2_G10/05/05 : M Fabius “c’est l’exemple même d’une loi mal fichue”. (AP)

Fleche_rouge2_G10/05/05 : Référé du préfet contre une décision d'un maire de Saône-et-Loire. Le Maire du Breuil et le conseil municipal, avaient décidé de maintenir le carractère férié du lundi de Pentecôte, le Préfet attaque cette liberté. Curieusement, le Préfet n’attaque que cette décision d’une mairie tenue par un ennemi politique. Deux poids deux mesures ? (AFP)

Fleche_rouge2_G10/05/05 : M Coppé menace les fonctionnaires grévistes de ne pas être payés. M Coppé, porte-parole du Gouvernement, a menacé les fonctionnaires qui feraient grève le 16 mai de ne pas être payés. Comme si les grèves étaient habituellement payées. Mais il n’a pas dit que ceux qui travailleraient ne seraient pas payés non plus ! (Reuters)

Fleche_rouge2_G10/05/05 : Le Préfet de Saône et Loire attaque le Maire du Breuil, qui avait décidé de maintenir le jour férié. Curieusement, le même préfet n’attaque pas celles des municipalités proches du pouvoir, qui avaient fait le même choix. Bravo, la justice...(AFP)

Fleche_rouge2_G10/5/05 : Journalistes en grève le 16 mai. De nombreux journalistes travaillent déjà le lundi de Pentecôte, dans les quotidiens, dans les radios, dans les chaînes. "Un jour de travail supplémentaire ne changera rien à l'économie des entreprises des médias", affirme le syndicat SNJ-CGT, “le travail du lundi de Pentecôte, ce n'est pas de la solidarité, mais de l'arnaque" (AFP)

Fleche_rouge2_G10/05/05 : Au moins 10 académies (décompte provisoire établi par l’AFP), organiseront des examens lundi 16 mai, suscitant les protestations de la FCPE et des fédérations enseignantes qui ont déploré que des élèves planchent ce jour de "pagaille" et de grèves. Une nouvelle provocation de M Fillon ? (Dépèches de l’Education).

Fleche_rouge2_G10/05/05 : M Douste-Blazy rapetisse le débat d'idée à la taille de l'invective de cour d'école. Interpellé sur le lundi de Pentecôte, le Ministre répond par l’injure. Consternant (AP, Le Monde)

Fleche_rouge2_G10/05/05 : Le personnel naviguant d’Air France en grève contre la Pentecôte travaillée (AFP)

smiley_blabla10/05/2005 : La Chambre Nationale des Huissiers de Justice a adressé à tous les huissiers de France une circulaire à tous les huissiers de France estimant que le lundi de Pentecôte n'était pas une "date opportune" pour la journée dite “de solidarité”. En conséquence, pour les huissiers de justice le lundi de pentecôte demeure un JOUR FERIE et à ce titre AUCUNE SIGNIFICATION D'ACTES ne sera effectuée ce jour là !

Fleche_rouge2_G09/05/05 : Sondage Expression Publique en temps réel : ce jour (09/5 01:06), 78% des 6469 réponses exprimées jugent qu’il s’agit d’une “mesure inacceptable”, 86% pensent que cette mesure n’est pas de nature à améliorer la situation des personnes âgées, 78% demandent au Gouvernement de revenir sur sa mesure. Nous recommandons fortement la participation à ce sondage, dont les résultats seront transmis à Mme Vautrin. (Le sondage, les résultats)

Fleche_rouge2_G09/05/05 : Cacophonie chez les médecins et les pharmaciens (Le quotidien du pharmacien)

Fleche_rouge2_G09/5/05 : Lettre du Maire d’Othis au sous-Préfet de Meaux, en réponse à sa censure des délibérations du Conseil Municipal. Où M le Maire d’Othis, rappelle quelques principes de base à M le sous-Préfet... (Courrier à M le Sous Préfet de Meaux)

Fleche_rouge2_G09/05/05 : 56% des français soutiennent les appels à la grève. C’est ce que révèle ce sondage CSA (Culture femme)

Fleche_rouge2_G06/05/05 : Le maire UMP de Nîmes regrette "l'entêtement" de JP Raffarin. Une fois de plus, M Fournier demande à M Raffarin de revenir sur sa mesure (France3)

Fleche_rouge2_G06/05/05 : Après la SNCF, une autre solution à mourir de rire : la mairie de Reims ! Ou comment travailler sans travailler ! (Le Monde)

Fleche_rouge2_G06/05/05 : France 3 en grève le 16 mai. Les organisations syndicales SNRT-CGT et SNJ-CGT de France 3 ont lancé un appel à la grève de 24 heures pour la journée du lundi 16 mai 2005. (IMédias)

Fleche_rouge2_G06/05/05 : les médias pronostiquent une pétaudière géante : , pour l’Associated Press, ce sera la grande pagaille (AP) ou le grand bazar (AP)

Fleche_rouge2_G06/05/05 : M Fillon menace l’Education Nationale et va veiller à ce que “la loi s’applique”. M Fillon a rapplé que selon la loi, les établissements devaient ouvrir, et que ceux qui seront fermés seront sanctionnés. Le Ministre a juste oublié de dire que la loi ne s’applique pas aux enfants, et, accessoirement que l’Education Nationale n’est pas une garderie. (AP, AFP) C’est une partie de bras de fer (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G05/05/05 : M. Fillon menace l’Education Nationale de sanctions si les établissements sont fermés. Dans cette déclaration confuse, M Fillon assure que la présence des élèves est obligatoire dès lors que l’école est ouverte, et que si la grève est permise, la fermeture des établissements vides est interdite et sera punie de sanctions... (AP).

Fleche_rouge2_G05/05/05 : Sainte Eulalie se rebiffe ! Le conseil municipal de Ste Eulalie rejette la suppression du lundi de Pentecôte (Sud Ouest)

Fleche_rouge2_G04/05/05 : Les médecins aussi ? Le syndicat de médecins généralistes MG France recommande de fermer les cabinets médicaux ce "jour férié". (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G04/05/05 : l'Education appelle à la grève. Les principales fédérations syndicales de l'Education appellent officiellement à la grève le lundi de Pentecôte. (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G04/05/05 : M Fillon estime que “ce sera moins le bazar que prévu”. Possible, mais un peu moins que l’apocaplypse, ça reste quand même assez inusité, M le Ministre ! (AP)

Fleche_rouge2_G04/05/05 : Le CAL-Pays de Loire cartonne ! Bravo au Collectif Régional Pays de Loire des Amis du Lundi, qui organisait une Conférence de presse organisée ce 4 mai, reprise par TV10 NRJ, et RCF, avec des articles dans Le Courrier de l'Ouest, Ouest-France, et la Nouvelle République !

Fleche_rouge2_G04/05/05 : Le CAL-Aquitaine en direct sur France 3 ! Bravo au Collectif Régional Aquitaine des Amis du Lundi, qui a défendu avec brio les couleurs du CAL face au MEDEF ! Un reportage de France 3.

Fleche_rouge2_G03/05/05 : Fort justement, le journal l’Humanité relève que la caisse de solidarité autonomie pour les personnes âgées et handicapées consacre la rupture du pacte fondateur de la Sécu, qui veut qu’elle couvre l’individu de la naissance à la mort (L’Humanité).

Fleche_rouge2_G05/05/05 : M. Fillon menace l’Education Nationale de sanctions si les établissements sont fermés. Dans cette déclaration confuse, M Fillon assure que la présence des élèves est obligatoire dès lors que l’école est ouverte, et que si la grève est permise, la fermeture des établissements vides est interdite et sera punie de sanctions... (AP).

Fleche_rouge2_G03/05/05 : Les fédérations CGT, CGC, FO et CFTC des gaziers et des électriciens promettent de faire du 16 mai une journée «entreprises mortes» à EDF et GDF si les directions persistent à vouloir supprimer le caractère férié du lundi de Pentecôte (AP).

Fleche_rouge2_G03/05/05 : M Chirac affirme que la suppression d'un jour férié était “la bonne solution” (M Chirac n’est pas assujetti la journée “de solidarité”). Les pieds dans le plat. (AP)

Fleche_rouge2_G03/05/05 : Ph de Villiers prévoit une pagaille indescriptible (AP).

Fleche_rouge2_G03/05/05 : Le Conseil d’Etat rejette la requête présentée par la CFTC. S’agissant d’un “référé-liberté”, le Conseil d’Etat a estimé que l’obligation de travailler gratuitement pendant 7 heures ne constituait pas une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales, et a donc rejeté la requête (Le Monde, Reuters). On peut regretter qu’une telle décision ne soit à même d’éviter l’énorme gaspillage annoncé pour le 16 mai. Au lieu d’une suspension et d’une négociation, selon la demande syndicale, le gouvernement persiste dans son refus de toute concertation. La requète sera donc présentée, cette fois sur le fond, devant le conseil d’Etat (plusieurs mois d’instruction), puis, en cas de nouvelle décision défavorable, devant la cour européenne des droits de l’homme (AP). M Raffarin n’est donc pas assuré de voir l’issue des lois qu’il commet. Plus que jamais, le combat continue !

Fleche_rouge2_G02/05/05 : Le Conseil d’Etat examine la requête présentée par la CFTC. La CFTC a demandé la suspension de l’application de la loi, et l’organisation d’une réunion de concertation. Cette requête a été examinée au cours d’une audience remarquablement menée par M Vigouroux, Président de la 10° sous-section du Conseil d’Etat. Sur le point particulier du travail forcé, le réprésentant du Gouvernement à présenté l’argument de la proportionnalité et de l’intérêt général. Très prochainement sur le site, l’examen de ces arguments ! Le CAL était bien évidemment présent à la séance, ainsi que dehors, devant le conseil, où de nombreux amis du Lundi étaient venus soutenir les militants de la CFTC (AP). Le résultat de cette audience sera rendu public mercredi 3 mai à 14h00 (Nouvel Obs).

Fleche_rouge2_G02/05/05 : Le CAL soutient le référé de la CFTC. Les Amis du Lundi ont renforcé les militants de la CFTC, venus soutenir Joseph Thoubenel, qui déposait au nom de la CFTC un référé contre la loi Raffarin devant le conseil d’Etat. Un reportage M6.

Fleche_rouge2_G02/05/05 : 76% des Français sont opposés à cette «journée de solidarité», selon un sondage Louis Hariss (AP).

Fleche_rouge2_G01/05/05 : Le lundi de Pentecôte, au coeur des défilés du Premier Mai. Les traditionnels défilés du premier mai ont réuni des effectifs un peu moins nombreux que l’année précédente. Mais au coeur de tous les défilés, le refus de la taxe Pentecôte. Le CAL a joint ses bannières à celles de la CTFC, qui avait organisé son défilé sur le thème “Touche pas à ma Pentecôte” (AP, Reuters TF1). Attention, il ne s’agit nullement de refuser la solidarité, ni le travail supplémentaire. Il s’agit de refuser une solidarité sélective s’appuyant sur les seuls salariés, qui ne peut donc pas s’appeler solidarité, et de refuser le retour du travail obligatoire non salarié, pratique interdite par de nombreux textes signés par la France !

Fleche_rouge2_G01/05/05 : Encore un nouveau CAL Régional ! Le Comité des Amis du Lundi des Pays de Loire vient de se constituer en Maine et Loire dans le cadre de l’action mise en œuvre par le Comité National. Il tiendra sa première Conférence de Presse : Mercredi 4 mai 2005 à 11h30 à la Bourse du Travail d’Angers salle 06 Nous vous remercions de votre présence. Cordialement. Anne-Claire Cazaux, Bernadette Caillard-Humeau, Gérard Housseau

 

puce_big_metal_01avril 2005

smiley_blabla30/04/05 : Good news ! Les horodateurs parisiens, eux, ne travailleront pas le lundi de Pentecte, c'est sûr. Le stationnement sera donc gratuit. En fait, la mairie de Paris n'a pas le temps de reprogrammer tous les horodateurs. Pour les machines, le lundi 16 mai restera donc un jour férié (France bleu)

Fleche_rouge2_G29/04/2005 : Les fédérations CGT, CFDT, FO, UNSA, FSU et CFTC des services publics dénoncent “une mesure profondément inéquitable qui ne vise que les salariés et qui n'apporte pas de véritable solution aux besoins de financement de la prise en charge solidaire du grand âge et du handica” (AFP)

Fleche_rouge2_G29/04/05 : La suppression du lundi de Pentecôte férié est "une mesure aberrante", a déclaré vendredi Arnaud Bennet, président du Syndicat national des espaces de loisirs, d'attraction et culturels (Snelac), qui rassemble 90% des parcs d'attraction français (AFP)

Fleche_rouge2_G28/04/05 : Le CSMF “regrette l’impréparation de l’initiative gouvernementale”. Le CSMF (Conférédation des syndicats médicaux Français) rassemble des syndicats de médecins, pour la plupart libéraux, et en est la premiere organisation (Communiqué CSMF)

Fleche_rouge2_G28/04/05 : Jean-Pierre Raffarin persiste et signe. Sans surprise, le Premier ministre a réaffirmé une nouvelle fois, à l’issue du séminaire interministériel de ce jour, que «la loi soit appliquée par tous». Nettement, il réaffirme que cette réforme se veut «durable» (La Croix, AFP)). Ce rappel à l’ordre, alors même que la SNCF a choisi une solution illégale ridiculisant la loi, a suscité un tollé de protestations, jusqu’à la Commission Sociale de l’Episcopat, qui estime la mesure comme “l’exemple même de ce qu’il ne faut pas faire” (Les réactions : La Croix, Nouvel Obs)

L’Express rappelle que le gouvernement allemand, qui avait envisagé de supprimer le jour férié du 3 octobre, date de la réunification, renonça. En vingt-quatre heures (l’Express)

Il est difficile de saisir le motif d’une pareille obstination : pourquoi consacrer toute son énergie, aparemment, à imposer par la force une loi injuste, absurde, inefficace, rejetée par tous, créant un préjudice énorme à la paix sociale et à la sérénité qui serait nécessaire pour aborder les vrais dossiers que sont le chômage, l’Europe, le déficit budgétaire ?

Fleche_rouge2_G28/04/05 : Jean-Pierre Raffarin annonce une campagne de publicité début mai, pour la promotion de sa mesure. Voyez-vous, si c’est le désordre le lundi de Pentecôte, ce n’est pas la mesure qui est mauvaise, c’est la France d’en bas qui n’a rien compris, tout simplement. On va “l’expliquer aux Français”, à grand coups d’argent public, et tout ira mieux. (Libération)

Fleche_rouge2_G28/04/05 : L’Union Nationale des Retraités et des Personnes Agées “rejette avec force” le plan Douste-Blazy. L’UNRPA regroupe 200.000 membres et agit depuis plus de 50 ans, pour l'amélioration des conditions de vie des pré-retraités, des retraités et des personnes âgées. Elle s’indigne contre cette “rustine” et signale que les personnes âgées et les retraités ne demandent pas l’aumône, mais à être considérés comme des citoyens à part entière. Un important Communiqué UNRPA

Fleche_rouge2_G25/4/05 : Lettre ouverte au sous-Préfet de Meaux. Où M le Maire d’Othis, également Conseiller général, rappelle quelques principes de base à M le sous-Préfet... (Lettre ouverte)

Fleche_rouge2_G25/04/05 : Les Médecins Généralistes rejettent la “solidarité non solidaire”. MG France, union syndicale des Médecins généralistes estime que la loi Raffarin instaure une “solidarité non solidaire”, et qu’il s’agit d’une voie sans issue (Communiqué MG France)

Fleche_rouge2_G21/04/05 : 74% des Français actifs rejettent la journée “de solidarité”. C’est le résultat du sondage CSA/Le Parisien/Aujourd’hui en France (effectué du 19 au 20 avril 2005, qui vient confirmer les sondages précédents (de 60 à 85% de rejet selon les sources et les dates.) Oui, les Français tiennent au Lundi de Pentecôte ! (RFI). Le Premier ministre, seul contre tous, et même contre son camp, s’acharne à maintenir une mesure injuste, dont l’absurdité est patente.

Fleche_rouge2_G21/04/05 : Les collectivités locales refusent le gaspillage de l’argent public imposé par la mesure Raffarin : Pour les collectivités locales, essentiellement fournisseurs de services, l’obligation de travailler le 16 mai constitue une charge qu’elle doivent assumer en pure perte, cette charge ne contribuant pas à la production de richesse industrielles : beaucoup d’entre elles (Saint Nicolas de Port, Rambouillet, Haguenau, Le Breuil, Chambly, Villers Saint Paul, de nombreux conseils régionaux, celui de l’Ile de France) refusent l’obligation du travail forcé et jonglent entre RTT et application de la loi (Maire Info)

Fleche_rouge2_G18/04/05 : Les députés soutiennent le CAL (cette page) : deux nouveaux députés expriment leur soutien à l’initiative ouvert portée par le CAL : Mme Geneviève PERRIN-GAILLARD députée de la 1ère circonscription des Deux-Sèvres et M Jean-Luc REITZER, député du Haut-Rhin, Maire d’Altkirsch, siège du prestigieux 8° RH !

Fleche_rouge2_G29/04/05 : La suppression du lundi de Pentecôte férié est "une mesure aberrante", a déclaré vendredi Arnaud Bennet, président du Syndicat national des espaces de loisirs, d'attraction et culturels (Snelac), qui rassemble 90% des parcs d'attraction français (AFP)

Fleche_rouge2_G29/04/2005 : Les fédérations CGT, CFDT, FO, UNSA, FSU et CFTC des services publics dénoncent “une mesure profondément inéquitable qui ne vise que les salariés et qui n'apporte pas de véritable solution aux besoins de financement de la prise en charge solidaire du grand âge et du handica” (AFP)

Fleche_rouge2_G29/04/05 : Ouverture d’un dossier de traitement discriminatoire par M° Gilbert Collard. Les règles de fonctionnement administratives prévoient une autorisation de congé exceptionnel pour toutes les religions de l’Hexagone. S’estimant lésé par une obligation de travail le lundi de Pentecôte, des chrétiens ont saisi M° Collard de ce dossier. Si vous estimez être dans la même position, vous pouvez vous joindre à ce dossier collectif (Fax M° Collard : 04 91 81 60 92)

Fleche_rouge2_G29/04/05 : Le CAL appelle tous les Amis du Lundi à soutenir spécialement les deux manifestations suivantes, où les Amis du Lundi seront nombreux :

  • 1er Mai 2005, 10H00, Gare Montparnasse, marche jusqu’au Champ de Mars. Manifestation sur le thème “Touche pas à mon jour férié” ! Voir l’annonce sur le site CFTC
  • 2 Mai 2005, 15H30, place du Palais Royal (Métro Palais Royal). Le référé concernant le lundi de Pentecôte sera examiné, par le Conseil d’Etat, en audience publique. Il est important que de nombreux militants soient présents à cette occasion devant le Conseil d’Etat, pour montrer notre détermination et notre soutien au lundi de Pentecôte !!

Fleche_rouge2_G28/04/05 : L’Union Nationale des Retraités et des Personnes Agées “rejette avec force” le plan Douste-Blazy. L’UNRPA regroupe 200.000 membres et agit depuis plus de 50 ans, pour l'amélioration des conditions de vie des pré-retraités, des retraités et des personnes âgées. Elle s’indigne contre cette “rustine” et signale que les personnes âgées et les retraités ne demandent pas l’aumône, mais à être considérés comme des citoyens à part entière. Un important Communiqué UNRPA

Fleche_rouge2_G28/04/05 : Jean-Pierre Raffarin persiste et signe. Sans surprise, le Premier ministre a réaffirmé une nouvelle fois, à l’issue du séminaire interministériel de ce jour, que «la loi soit appliquée par tous». Nettement, il réaffirme que cette réforme se veut «durable» (La Croix, AFP)). Ce rappel à l’ordre, alors même que la SNCF a choisi une solution illégale ridiculisant la loi, a suscité un tollé de protestations, jusqu’à la Commission Sociale de l’Episcopat, qui estime la mesure comme “l’exemple même de ce qu’il ne faut pas faire” (Les réactions : La Croix, Nouvel Obs)

Il est difficile de saisir le motif d’une pareille obstination : pourquoi consacrer toute son énergie, aparemment, à imposer par la force une loi injuste, absurde, inefficace, rejetée par tous, créant un préjudice énorme à la paix sociale et à la sérénité qui serait nécessaire pour aborder les vrais dossiers que sont le chômage, l’Europe, le déficit budgétaire ?

Fleche_rouge2_G28/04/05 : Jean-Pierre Raffarin annonce une campagne de publicité début mai, pour la promotion de sa mesure. Voyez-vous, si c’est le désordre le lundi de Pentecôte, ce n’est pas la mesure qui est mauvaise, c’est la France d’en bas qui n’a rien compris, tout simplement. On va “l’expliquer aux Français”, à grand coups d’argent public, et tout ira mieux. (Libération)

Fleche_rouge2_G28/04/05 : Le CSMF “regrette l’impréparation de l’initiative gouvernementale”. Le CSMF (Conférédation des syndicats médicaux Français) rassemble des syndicats de médecins, pour la plupart libéraux, et en est la premiere organisation (Communiqué CSMF)

Fleche_rouge2_G28/04/05 : La taxe Raffarin, un nouvel impôt déguisé : ce n’est pas une découverte, mais les chiffres sont intéressants. (Challenges, Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G28/04/05 : Sondage Expression Publique en temps réel : ce jour (29/4 19:46), 75% des 3661 réponses exprimées jugent qu’il s’agit d’une “mesure inacceptable”, 85% pensent que cette mesure n’est pas de nature à améliorer la situation des personnes âgées, 74% demandent au Gouvernement de revenir sur sa mesure. Nous recommandons fortement la participation à ce sondage, dont les résultats seront transmis à Mme Vautrin. (Le sondage, les résultats)

Fleche_rouge2_G26/04/05 : Les Médecins Généralistes dénoncent la “solidarité non solidaire” C’est en ces termes que le syndicat professionnel des Médecins Généralistes dénoncent la loi Raffarin, répondant par là à l’article de M Douste Blazy de la veille (Communiqué MG France)

Fleche_rouge2_G25/04/05 : M Douste-Blazy, défenseur du concept de la “solidarité sélective”. M. Douste-Blazy, dans un remarquable article du Figaro, martèle pour la n-ième fois les mérites insoupconnés du concept inventé par M. Raffarin, la “solidarité sélective” (ou solidarité allégée, à 40% de concernés seulement) (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G26/04/05 : Chronique d’une pétaudière annoncée. Les annonces se suivent... et se ressemblent. Ce sont aujourd’hui les conseils généraux de Champagne, et de Picardie, avec ceux du Nord et du Pas de Calais, qui ont annoncé qu’ils offraient la journée de corvée à leurs salariés (AFP). Mais ils ne sont pas les seuls, loin de là, et de nombreuses collectivités locales, mairies, ont indiquées qu’elles feraient de même (Maire Info). Tous, il viennent agrandir le Camp des Amis des Libertés (CAL) !

Fleche_rouge2_G26/04/05 : Le décret relatif à la CNSA est sorti. Le Journal Officiel du 22 avril porte le décret relatif à la composition et au fonctionnement de la CNSA. Pas moins de 48 membres, et un conseil scientifique, seront nécessaire pour piloter ce nouveau monstre. Encore un truc que De Gaulle aurait appelé “le machin” ! (Senior Actu)

Fleche_rouge2_G25/4/05 : Lettre ouverte au sous-Préfet de Meaux. Où M le Maire d’Othis, également Conseiller général, rappelle quelques principes de base à M le sous-Préfet... (Lettre ouverte)

Fleche_rouge2_G25/04/05 : Les Médecins Généralistes rejettent la “solidarité non solidaire”. MG France, union syndicale des Médecins généralistes estime que la loi Raffarin instaure une “solidarité non solidaire”, et qu’il s’agit d’une voie sans issue (Communiqué MG France)

Fleche_rouge2_G24/04/05 : “La SNCF se moque du monde”, estime M Sarkozy. Ca, c’est pas une découverte. Mais, tout en recommandant à M Raffarin de “tenir bon”, M Sarkozy (Nicolas, pas Guillaume. Guillaume, c’est qui donne la journée de corvée à ses salariés - bravo Guillaume - mais qui appartient au MEDEF, qui est la seule organisation à soutenir la taxe Pentectôte, allez comprendre !) a oublié de dire que la SNCF ne fait qu’être docile aux injonctions du Ministère . Ce n’est pas très gentil pour la gouvernance de M Raffarin, ce que dit M Sarkozy !... (AP)

Warning_0223/04/05 : A la SNCF, la Pentecôte reste fériée, mais les cheminots devront travailler... 1 minute 52 secondes de plus chaque jour.

C’est la panique, au Gouvernement ! Dès février 2005, La SNCF avait décidé de travailler le lundi de Pentecôte, suivant docilement les injonctions Ministérielles. Les syndicats du rail (SUD Rail + CFTC, CGT et CFDT à suivre), n’entendant pas de cette oreille qu’il soit imposé de travailler gratuitement, avaient déposé un préavis de grève pour le 16 mai, grève aux importantes conséquences qui ajouterait une désorganisation des transports à la pétaudière que le Gouvernement nous prépare pour le 16 mai, date précédent de peu le 29 mai...

Réaction du Ministère des Transports : demander à la SNCF de remplacer les 7 heures de travail gratuit par 1 minute 57 secondes par jour de travail tout aussi gratuit (7 heures = 25200 secondes...). Cela reste du travail forcé, mais à petites doses, ça fait moins mal. (Libération article 1, article 2)

Or, au dela du côté ubuesque, cette décision met purement et simplement l’Etat hors la loi. Si nous laissons aux juristes spécialisés le soin d’une conclusion définitive, cette décision est, selon notre analyse, illégale. C’est une évidence du point de vue de l’esprit de la loi, mais également pour la lettre. Voir l’analyse complète du CAL.

L’Etat, après avoir fait voter cette loi dans des conditions bien peu démocratiques, n’hésite pas à la violer pour mieux l’imposer ! Cela ferait rire, si cette attitude n’était aussi profondément incivique : comment demander aux citoyens de respecter la loi si l’Etat lui-même la méprise ?

Pour les cheminots, il s’agit d’un piège grossier : à petite doses ou par bloc entier, le travail forcé reste le travail forcé. Et, la légalité de cette décision risquant d’être attaquée, que se passera-t-il l’an prochain, alors que les conditions de négociations seront moins favorables ? Le maintien de la grève par les organisations du rail serait donc, au dela de l’expression de la solidarité naturelle des cheminots avec les salariés des autres secteurs, une opération prudente et justifiée.

Fleche_rouge2_G23/04/05 : Le tribunal administratif se déclarant incompétent, c’est le Conseil d’Etat qui jugera de la légalité de la suppression du lundi de Pentecôte. Le 18 avril, la CFTC avait assigné l’Etat Français en référé devant le tribunal administratif. Ce dernier s’estimant incompétent, le dossier sera présenté en fin de semaine devant le Conseil d’Etat, et des suites rapides devrait être données. Affaire à suivre, de près ! (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G23/04/05 : Même les Belges se moquent (gentiment) de nous. “En France, le lundi de Pentecôte férié tourne à la farce”. C’est en ces termes que nos amis Belges parlent de nous, et il faut avouer, fieux, qu’il n’ont pas tort, une fois ! (RTBE)

Fleche_rouge2_G23/04/05 : M. Fillon, en colère contre les professeurs. Le Ministre de l’Education affirme que les enseignants demandant aux élèves de ne pas venir n’ont aucun souci de l’avenir des élèves. Mais il n’a pas expliqué pourquoi les élèves devraient eux aussi travailler un jour de plus, ce que cela rapporterait à l’Etat, et pourquoi l’école devrait servir de garderie le 16 mai. Un oubli, sans doute. (Nouvel Obs).

Fleche_rouge2_G22/04/05 : Le lundi de Pentecôte sera un jour non travaillé à Sochaux (Doubs), pour environ 9.000 des 15.000 salariés de l'usine PSA Peugeot Citroën de Sochaux (AFP).

Fleche_rouge2_G22/04/05 : La SNCF remplace la journée dite “de solidarité” par une 1 minute 52 secondes de travail supplémentaire par jour ! Voir l’analyse du CAL ci dessus.

Fleche_rouge2_G22/04/05 : M Raffarin s’accroche, s’acharne, s’obstine (Libé). La taxe pentecôte est rejetée par presque 7 français sur 10. Et alors ? Cela va être un gigantesque foutoire le 16 mai (TF1.fr). Tant pis. Les syndicats ne désarment pas (Libé) ? Ils se fatigueront. "Il faut être clair : il n'y aura pas d'assouplissement pour 2005", dit Catherine Vautrin, Secrétaire d’Etat (Le Monde). Matignon indique sans rire que “les services publics fonctionneront normalement” (Reuters). M Raffarin est le Premier ministre de Jacque Chirac pour le meilleur et pour le pire, mais il faut reconnaîte que c’est dans le pire qu’il est le meilleur (Le Monde)

Fleche_rouge2_G21/04/05 : 74% des Français actifs rejettent la journée “de solidarité”. C’est le résultat du sondage CSA/Le Parisien/Aujourd’hui en France effectué du 19 au 20 avril 2005, qui vient confirmer les sondages précédents (de 60 à 85% de rejet selon les sources et les dates.) Oui, les Français tiennent au Lundi de Pentecôte ! (RFI). Le Premier ministre, seul contre tous, et même contre son camp, s’acharne à maintenir une mesure injuste, dont l’absurdité est patente. Premier ministre de droit divin ?

Fleche_rouge2_G21/04/05 : Les collectivités locales refusent le gaspillage de l’argent public imposé par la mesure Raffarin : Pour les collectivités locales, essentiellement fournisseurs de services, l’obligation de travailler le 16 mai constitue une charge qu’elle doivent assumer en pure perte, cette charge ne contribuant pas à la production de richesse industrielles : beaucoup d’entre elles (Saint Nicolas de Port, Rambouillet, Haguenau, Le Breuil, Chambly, Villers Saint Paul, de nombreux conseils régionaux, celui de l’Ile de France) refusent l’obligation du travail forcé et jonglent entre RTT et application de la loi (Maire Info)

Fleche_rouge2_G21/04/05 : “Il faut tenir compte de la France d’en bas” ! C’est ce que clame M Fournier, maire UMP de Nîmes, et fervent opposant à la taxe Raffarin. (Le Figaro).

Fleche_rouge2_G21/04/05 : M Douste-Blazy assure que tout est réglé concernant le jour férié travaillé dans les secteurs public et privé. Visiblement, le Ministre de la Santé a du attrapper aussi la vilaine petite maladie de M Raffarin, celle qui rend aveugle et sourd ! (Nouvel Obs).

Fleche_rouge2_G20/4/05 : Le conseil municipal de la ville d'Othis (77) maintient sa délibération !
Bravo au Conseillers Municipaux et au Maire d’Othis, qui ne se laissent pas indimider, et rappellent dans leur PV de délibération quelques vérités simples à méditer !
Bientôt sur le site : lettre ouverte au Préfet.

Fleche_rouge2_G20/4/05 : Le conseil municipal de la ville d'Othis (77) maintient sa délibération !
Bravo au Conseillers Municipaux et au Maire d’Othis, qui ne se laissent pas indimider, et rappellent dans leur PV de délibération quelques vérités simples à méditer !
Bientôt sur le site : lettre ouverte au Préfet.

Fleche_rouge2_G19/4/05 Quand le Gouvernement brise les libertés : Le conseil municipal de la ville d'Othis (77) a décidé par délibération du 23 mars 2005 que le lundi de Pentecôte demeurera une journée non travaillée pour les fonctionnaires territoriaux. Il s’agit pour la ville d’Othis, de ne pas entrer dans le jeu de cette loi discriminatoire, et d’éviter la gabegie d’argent public telle celle qui a pu être constatée à l’occasion du lundi de Pâques.

Le Sous-Préfet de Meaux, représentant le Gouvernement, attaque la décision de la municipalité, et demande au Préfet de Seine-et-Marne (14 avril 2005) la saisine du Tribunal Administratif aux fins d’annulation et de suspension de cette délibération.

Fleche_rouge2_G19/04/05 : le “point” du Gouvernement : beaucoup de bruit pour rien. Après avoir annoncé ce mardi matin que le Gouvernement allait “faire le point” sur le fiasco Pentecôte (AFP), M Borloo prend le soin de préciser l’après midi que “ce point ne signifie pas du tout que le gouvernement va renoncer à faire du lundi de Pentecôte un jour travaillé” (AP). Etait-il besoin de le préciser...

Fleche_rouge2_G18/04/05 : Les députés soutiennent le CAL (cette page) : deux nouveaux députés expriment leur soutien à l’initiative ouvert portée par le CAL : Mme Geneviève PERRIN-GAILLARD députée de la 1ère circonscription des Deux-Sèvres et M Jean-Luc REITZER, député du Haut-Rhin, Maire d’Altkirsch, siège du prestigieux 8° RH !

Fleche_rouge2_G18/04/05 : Le Gouvernement Français, assigné en justice pour travail forcé. La CFTC a assigné le Gouvernement Français devant la justice, contestant la légalité de la suppression du lundi de Pentecôte. Le premier motif est le travail forcé. En effet, imposant 7 heures de travail par la contrainte sans contrepartie de salaire, M Raffarin, à un moment où les communicants cherchent une date pour commémorer la fin de l’esclavage, rétablit le travail forcé, pratique illicite réprouvée entre autre par le traité de Nice. Secon motif, le caractère discriminatoire de cette taxe, qui ne reponse que sur les salariés. Première étape, le Tribunal Administratif. Mais voila une affaire qui risque bien de remonter jusqu’en cour de Justice Européenne... (France 3, L’Humanité).

Fleche_rouge2_G18/04/05 : Les députés soutiennent le CAL : deux nouveaux députés expriment leur soutien à l’initiative ouvert portée par le CAL : Mme Geneviève PERRIN-GAILLARD députée de la 1ère circonscription des Deux-Sèvres et M Jean-Luc REITZER, député du Haut Rhin, Maire d’Altkirsch, siège su prestigieux 8° RH !

Fleche_rouge2_G18/04/05 : Le Gouvernement Français, assigné en justice pour travail forcé. C’est pour ce motif que la CFTC assigne le Gouvernement. En effet, imposant 7 heures de travail par la contrainte sans contrepartie de salaire, M Raffarin, à un moment où les communicants cherchent une date pour commémorer la fin de l’esclavage, rétablit le travail forcé, pratique illicite. (France 3, L’Humanité).

Fleche_rouge2_G18/04/05 : De nombreuses entreprises, conscientes de l’injustice de la taxe Raffarin, accorderont le 16 mai à leurs salariés. La note a été donnée par M Patrick Le Lay, PDG de TF1, qui a donné cette journée sans contrepartie à tous ses salariés. Mais de très nombreuses sociétés (voir cette page) font de même, avec des modalités diverses (Le Monde).

Fleche_rouge2_G15/04/05 : les syndicats de la fonction publique demandent unanimement à M. Raffarin de renoncer à sa taxe Pentecôte. Les syndicats CGT, FO, CFDT, CFTC, FSU et UNSA sont prêts à la grève le 16 mai s’ils ne sont pas entendus. (AP)

Fleche_rouge2_G14/04/05 : CFDT, c’est parti ! Perturbée par les déclarations de M. Chérèque, la CFDT a un peu hésité avant de s’engager, mais semble vouloir ratrapper son retard : La CFDT Haute Normandie appelle à la grève et au boycott. (Infocéane)

Fleche_rouge2_G13/04/05 : Sud Rail appelle à la grève pour le 16 mai. A semer l’injustice fiscale, on ne peut guère récolter autre chose que la guerre sociale. (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G12/04/05 : Sur RTL, Sylvain Attal parle du CAL avec Pascale Clark dans l’émission “On refait le monde”. Sylvain Attal et le CAL sont... sur la même longueur d’onde !

Fleche_rouge2_G12/04/05 : Le CAL organise une conférence-débat au Press-Club de France, réunissant devant les journalistes des députés ayant voté la loi et des responsables professionnels, associatifs, et syndicaux rejetant la loi : enfin, les Frances se parlent dans une soirée riche en témoignages et en idées. L’article du journal Le Monde. Le compte rendu des débats. Le dossier de presse. Les interventions de MM Lachaud, Christ, Nunzi, Bernard.

Fleche_rouge2_G 10/04/05 : M Raffarin invente une nouvelle unité de compte budgétaire, le téléthon. Le Premier Ministre déclare que la taxe Pentecôte, c’est “vingt téléthons”. Il a seulement oublié que le téléthon repose sur le volontariat, alors que la taxe Pentecôte est basée sur la contrainte, que le téléthon s’adresse à la France entière, alors que seuls 40% des Français, les salariés, doivent s’acquitter de la corvée, et que le téléthon n’a pas détourné ses recettes au profit du budget général. Il a aussi oublié que pour le Téléthon, il faut du coeur et du talent. M. Raffarin ne nous prendrait-il pas un peu ...pour des thons ? (France 2)

Fleche_rouge2_G 06/04/05 : De tous côtés, les appels à la grève se succèdent. Après la CFTC, la CGT et FO embrayent le pas. La CFE-CGC appelle à faire du 16 mai une journée d’action. A l’Education Nationale, c’est la bronca : la FCPE appelle à ne pas envoyer les enfants en classe, la FSU refuse cette fausse solidarité, et l’UNSA en appelle à M. Chirac pour que cette mesure soit suspendue. Visiblement, ces appels sont encore insuffisants pour être entendus du Premier Ministre. Faudra-t-il une révolution ? (Le Monde)

Fleche_rouge2_G 04/04/05 : Coût du désatre : 0.3 point d’impôt pour les communes de France. «L'ouverture des services municipaux le lundi de Pentecôte coûte près de 0,3 point d'impôt aux communes de France », estime Philippe Laurent, président de la commission des Finances de l'AMF (Warning_04Un communiqué important de Maire Info).

Fleche_rouge2_G 01/04/05 : les Ministres du Gouvernement, au service de la propagande pour la suppression du lundi de Pentecôte. M Copé martèle que la journée “de solidarité”, permettra de financer « l'équivalent d'une maison de plus par département et par an », mais oublie de dire que les besoins sont dix fois supérieurs, que les recettes de cette journée ne se retrouveront qu’en faible part à la dépendance vieillesse, et que les charges n’ont pas fait l’objet d’évaluation, tandis que M Breton en appelle assez curieusement à “la dignité”, oubliant qu’il est assez peu digne, pour un gouvernement, de ne faire payer un effort dit “de solidarité” que par les seuls salariés... Evidemment, il n’était pas possible de le financer par les commissions occultes des chantiers de BTP d’Ile de France ! Quoi que... (Libération)

Fleche_rouge2_G 01/04/05 : Pentecôte : M Raffarin veut expliquer, par reculer. La France d’en haut l’affirme, si c’est le désordre le lundi de Pentecôte, ce n’est pas la mesure qui est mauvaise, c’est la France d’en bas qui n’a rien compris, tout simplement... Cet article N’EST PAS un poisson d’avril. (Le Figaro)

 

puce_big_metal_01Mars 2005

Fleche_rouge2_G31/03/05 : M. Raffarin maintient la journée “de solidarité” Alors que le lundi de Pâques a été la cause d’un énorme gâchis et que de nombreux élus, y compris UMP, mouvements, syndicats, demandent le retrait du texte, que le rejet de cette mesure par l’immense majorité des citoyens est patent, le Premier Ministre maintient sa mesure contre vents et marées... (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G31/03/05 : Résistance : la commune de Bulgnéville, dans les Voges, à voté à l’unanimité une délibération refusant le travail du lundi de Pentecôte. "Pourquoi ne pas supprimer le 25 décembre ? Il y a longtemps qu'on ne croit plus au Père Noël", a lancé Christian Franqueville, le Maire, et ancien député des Vosges...(Le Monde).

Fleche_rouge2_G30/03/05 : Le lundi de Pentecôte sera chaud, très chaud. CM Fournier, Maire UMP de Nîmes prévient : "Le gouvernement a eu ici un avant-goût de ce qui va se passer durant le lundi de Pentecôte. Les Français sont attachés à leurs traditions et n'iront pas travailler" (Dépèches de l’Education). La CFTC avait déposé un mot d’ordre de grève pour le 16 mai, c’est maintenant le tour de la CGT Métallurgie (L’Humanité). La CFDT devrait aussi embrayer le pas (AP). Pour FO, ça ne passe pas (Le Monde). Du côté du monde de l’éducation, c’est la mobilisation générale (Dépèches de l’éducation)

Fleche_rouge2_G30/03/05 : Non, les enfants, n’étant pas salariés, n’ont pas à être soumis à la journée de corvée ! C’est la position du CAL depuis le début, qui est maintenant rejoint par la FCPE, et même... par M Léonetti ! (Le Figaro).

Fleche_rouge2_G30/03/05 : Les parents d’élèves et les enseignants, après le fiasco du lundi de Pâques, montent au créneau. la FCPE, principale fédération de parents d'élèves, appelle les parents à ne pas envoyer les enfants à l'école le 16 mai et à «ne pas considérer la journée dite de solidarité comme un jour de scolarité». «Cette journée ne concerne pas les élèves qui ne peuvent y contribuer financièrement car ils ne sont pas salariés», explique la FCPE. Idem pour la FSU, principal syndicat d’enseignants (Libération, le Nouvel Obs, France 2, Dépèches de l’éducation ).

Fleche_rouge2_G29/03/05 : MM Christ (député du Haut Rhin, membre du CAL) et Lachaud (député du Gard) saisissent JP Raffarin. "Nous pouvons déjà mesurer avec précision que la suppression du Lundi de Pentecôte férié aura des répercussions négatives" dans de nombreux domaines, écrivent-ils, en ajoutant: "le mécontement des Français est aujourd'hui manifeste". "Cette réaction légitime suscite notre inquiétude, dans la mesure où le lundi de pentecôte aura lieu quinze jours avant le référendum" européen, poursuivent-ils.. (Dépèche de l’éducation).

Fleche_rouge2_G29/03/05 : Trou de la Sécu : l’ACOSS affirme que la suppression du lundi de Pentecôte aura pour conséquence l’accentuation du déficit de la Sécurité Sociale. Sans commentaires... (Libération).

Fleche_rouge2_G29/03/05 : Le comité d’évaluation du Lundi de Pentecôte ressort du chapeau. Ce comité, accordé de guerre lasse par JP Raffarin le 3 novembre 2004, et très promptement enterré, ressort brusquement du chapeau, annoncé par MM.Léonetti et Douste-Blazy, ancien opposant à la mesure, remis au pas par M Raffarin. M. Léonetti reconnaît maintenant que les enfants ne sont pas concernés par la journée de corvée, et que les enseignants peuvent s’en acquitter sous la forme d’une journée pédagogique. Il propose propose de supprimer un jour des congés de Toussaint à la place de la Pentecôte (AFP, AP et AP 14h28, Le Figaro). Alain Duhamel estime qu’il s’agit de la logique du sapeur Camember (RTL)

Fleche_rouge2_G29/03/05 : Lundi de Pâques : le grand gaspillage. Qui va payer les 100.000 euros gaspillés pour les transports scolaires inutilisés du Gard ? Le Conseil Général du Gard interpelle JP Raffarion, et demande le RETRAIT de la mesure(AFP). Qui va payer les 200.000 euros dépensés en pure perte par la ville de Nîmes ? (Dépèches de l’éducation, Libération). De même, le Maire UMP de Nîmes demande au grouvernement d’en tirer les conséquences. Dommage, il est sourd !

Fleche_rouge2_G28/03/05 : Fiasco du Lundi de Pâques - suite. Les administrations et les écoles du Gard au ralenti (Dépèches de l’éducation , LCI). Si le jour férié diffère selon les lieux, le fiasco est le même partout (France 3, L’Humanité, Le Monde)

Fleche_rouge2_G28/03/05 : Fiasco du Lundi de Pâques. 1 enfant sur 150 à Vic Fézensac (Le Monde), 18 élèves sur 600 au lycée agricole de Nîmes... (LA de Nîmes), un énorme gâchis d’argent public. La FSU dénonce ce gaspillage (AP).

Fleche_rouge2_G 28/03/05 : Lundi de Pâques : un fiasco grandeur nature. Suite à la loi sur la journée dite “de solidarité”, le Vendredi Saint a été supprimé en Alsace et le Lundi de Pâques dans le Gard et le Gers. Ce test grandeur nature s’est soldé par un fiasco grandeur nature, comme le CAL ne cesse de le dénoncer depuis 18 mois maintenant. Services administratifs au ralenti, entreprises fermées, public absent, enfants hors des écoles à 80%... Cela ferait rire si cela ne représentait pas une gabegie considérable d’argent public : 200.000 euros perdus pour la seule ville de Nîmes. Parents d’élèves, syndicats, enseignants, tout le monde monte au créneau. Côté Gouvernement;  (Lundi de Pâques, un fiasco).

Fleche_rouge2_G25/03/05 : la CFTC s’oppose au travail du lundi de Pâques. L'Union régionale du syndicat CFTC de Picardie a appelé les consommateurs à boycotter les magasins qui seront ouverts le lundi de Pâques. "Avec l'ouverture des magasins le dimanche et les jours fériés, c'est la vie familiale, culturelle et associative des salariés qui se dégrade. Aujourd'hui les salariés du commerce. Demain, les salariés de tous les secteurs comme pour le lundi de Pentecôte!" (Voila.fr)

Fleche_rouge2_G25/03/05 : la journée dite “de solidarité” crée un tollé général en Alsace. En ouvrant ses magasins le Vendredi Saint, le groupe Match a causé un énorme tollé politique et syndical. La totalité des syndicats, au premier rang la CFTC, protestent énergiquement. (Libération, DNA) Tandis que la CFTC manifeste, le président de la région, M Zeller (UMP) appelle les Alsaciens au boycott des magasins ouverts (AFP)

Fleche_rouge2_G24/03/05 : la journée dite “de solidarité” crée une pétaudière dans le Gard. M Alary, président du conseil général du Gard, dénonce la “pétaudière organisée” et la “politique de gribouille de Raffarin” (AFP, Age Village). C’est la discorde absolue (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G23/03/05 : la CFTC appelle à la grève, et a écrit à Jean-Pierre Raffarin pour protester contre cette “mesure néfaste”. (AFP)

Fleche_rouge2_G22/03/05 : Alsace : A l’unanimité, le Conseil Général du Haut Rhin proteste vigoureusement contre l'ouverture des magasins le Vendredi Saint (ce vendredi, ndlr) et à la Saint-Etienne (26 décembre, ndlr)". Les autorités religieuses demandent aux commerçants de revenir sur leur option. (AFP). C’est la cacophonie la plus totale (DNA).

Fleche_rouge2_G19/03/05 : La CFTC Alsace appelle au boycott. La centrale syndicale appelle au boycott des magasins ouverts le vendredi Saint, notant le risque que fait peser cette conduite sur tous les jours fériés (L’Alsace).

Fleche_rouge2_G17/03/05 : Douste : un jour férié, ça eut payé ! M Douste-Blazy vient de se rendre compte que la taxe Pentecôte était inadaptée, et que “les choix majeurs restaient à faire...” (Libération - L’Huma - Yanous). L’ADEPAH réclame une conférence nationale sur l’aide aux personnes âgées (AFP).

Fleche_rouge2_G17/03/05 : Dépendance : et pourquoi pas la suppression de tous les jours fériés ? Communiqué de presse de la CFTC en réponse à M. Philippe Douste-Blazy (CFTC)

Fleche_rouge2_G16/03/05 : M. Philippe Douzte-Blazy affirme que le lundi de Pentecôte ne suffira pas (sans préciser toutefois quels autres jours devraient être supprimés !...). Il a souligné que le problème de la dépendance nécessitait des “choix majeurs”, reconnaissant implicitement le caractère inadapté de la taxe Pentecôte (L’Express, avec AFP).

Fleche_rouge2_G14/03/05 : Moissac conserve le lundi de Pentecôte. Les écoles de la ville de Moissac (Tarn-et-Garonne) et de six communes voisines ont été autorisées à préserver le lundi férié de Pentecôte à l'occasion de la traditionnelle fête des marins, remontant au XV° siècle. Mais le lundi de Pâques a été sacrifié... (AFP).

Fleche_rouge2_G12/03/05 : Le lundi qui fâche... Cette décision du gouvernement va pénaliser de nombreuses manifestations organisées traditionnellement dans la Manche en cette période de l'année. A l'image du festival des «Papillons de Nuit» à Saint-Laurent-de-Cuves qui repose essentiellement sur l'engagement des bénévoles. Une interview du Président du CAL (La Manche Libre).

Fleche_rouge2_G11/03/05 : Education Nationale, le grand gaspillage. Une note confidentielle de la Cour des Comptes chiffre à 1 millard et demi le coût de la mauvaise gestion de l’Education Nationale, tout près du montant de la taxe Pentectôte. Evidemment, il est plus compliqué d’économiser que de décréter de nouvelles taxes... (Le Figaro).

Fleche_rouge2_G10/03/05 : Manifestations : ils ont manifesté pour le lundi de Pentecôte ! Les importantes manifestations du 10 mars ont rassemblé entre 600.000 et un million de personnes, pour la défense du temps de travail et des salaires (Le Figaro). Mais également pour le maintien du caractère férié du Lundi de Pentecôte (TF1.fr). C’est ainsi qu’à Nantes, entre 15 et 30.000 personnes ont défilé derrière le mot d’ordre “Non à la vignette Raffarin” (AFP).

Fleche_rouge2_G09/03/05 : Unité Syndicale : Pour la première fois, l’ensemble des syndicats ont appelé à la grève, pour le maintien du Lundi de Pentecôte et celui des salaires. 5000 tracts ont ainsi été distribués à DisneyLand par tous les syndicats du site (Le Parisien).

Fleche_rouge2_G09/03/05 : La CNT refuse le travail obligatoire du Lundi de Pentecôte. Ne pas travailler pour rien, une idée qui pourrait faire son chemin... (CNT-AIT Toulouse).

Fleche_rouge2_G08/03/05 : Faites comme eux : l’Assemblée Nationale sera ... FERMEE le lundi de Pentecôte. Le travail parlementaire sera suspendu du lundi de Pentecôte 16 mai au mardi 31 mai, quinze jours avant le référendum sur le constitution européenne. Désinvolture, ou provocation ? (AP).Fleche_rouge2_G

04/3/05 : Routiers : Ils ne savent toujours pas s’ils pourront rouler le lundi de Pentecôte, devenu “jour férié travaillé”, cas unique qui aurait réjoui et inspiré le regretté Courteline... (L’officiel des transports)

Fleche_rouge2_G04/3/05 : Résistance : Lutte Ouvrière maintient sa fête annuelle sur les trois jour du WE de Pentecôte, et invite les militants et sympathisants au château de Presle, bravo Arlette ! (LO)

Fleche_rouge2_G04/3/05 : Europe : M Chirac fixe la date du référendum sur la constitution européenne au 29 mai, de peur d’être sanctionné par ceux des électeurs qui ne lui pardonnent pas la spoliation du lundi de Pentecôte. Pas très démocratique, tout ça... (RFI)

Fleche_rouge2_G03/3/05 : Personnes âgées : la carence des pouvoirs publics épinglée. La FHH rélève également que seuls 200 millions d’euros sur 850 seront employés. Logiquement, deux Français sur trois jugent infuffisante la prise en charge des personnes âgées (L’Huma).

Fleche_rouge2_G03/3/05 : Grèves : la journée du 10 mars devrait être très suivie. Les syndicats aussi, demandent le maintien du caractère férie du lundi de Pentecôte. A semer l’injustice, on récolte la tempête sociale... (Nouvel Obs)

Fleche_rouge2_G01/3/05 : Le lundi de Pentecôte restera férié pour les salariés de Big-Mat/Arthur Collet. Bravo Christian ! (Big Mat)

 

puce_big_metal_01février 2005

Fleche_rouge2_G25/2/05 : Le plan vieillissement et solidarité en faveur des personnes âgées a disparu !... C’est la conclusion que M Chamvert, président de l’ADEPAH, à livré au CAL dans le cadre du débat sur l’utilisation des fonds issus de la journée de corvée (ADEHPA - texte dispo dans la section des textes de référence)

Fleche_rouge2_G23/02/05 : Augmentation de la fiscalité : Pour faire face à la dégradation de leurs ressources financières, plombées par la suppression du lundi de Pentecôte, la fiscalité des petites villes devrait augmenter en 2005 (Maire-Info)

Fleche_rouge2_G21/2/05 : Bernard Thibault (CGT) : Les entreprises ne peuvent pas demander aux salariés de travailler gratuitement. (Libération)

Fleche_rouge2_G19/2/05 : Le lundi de Pentecôte restera férié pour les salariés de TF1 et de LCI. Bravo Patrick ! (Challenges)

Fleche_rouge2_G19/2/05 : Lundi de Pentecôte : Xavier Bertrand n’arrive pas à convaincre. Même l’UMP. Ayant réuni 220 militants UMP professionnels de la santé pour parler de la réforme de l’assurance maladie, la question la plus débattue de la soirée a été celle du lundi de Pentecôte, sur laquelle le Secrétaire d’Etat n’a pas réussi à convaincre...(Le Fig Mag)

Fleche_rouge2_G19/2/05 : Mme Vautrin explique l'utilisation du lundi de Pentecôte. Après la polémique qui a marqué l'utilisation des fonds issus du travail le lundi de Pentecôte, Catherine Vautrin, secrétaire d'Etat aux Personnes âgées, explique comment va être dépensée l'enveloppe de 2 milliards d'euros. Et confirme l’existence d’un reliquat de 385 milions d’euros à l’utilisation indéfinie... (Le Figaro)

Fleche_rouge2_G18/02/05 : Chirac veut précipiter le vote sur la constitution européenne, de façon à ne pas laisser aux partisans du “non”, dans lequel figurent un certain nombre des déçus du lundi de Pentecôte, le temps de développer leurs arguments.(Libération, avec AFP et Reuters) Pas très démocratique, tout ça, M Chirac... (l’Humanité)

Fleche_rouge2_G09/02/05 : Que faire des 400 millions d’euros détournés de la taxe Pentecôte ? La Fédération hospitalière de France (FHF) a demandé qu'une partie des crédits issus de la suppression d'un jour férié finance la rénovation des maisons de retraite. (Age Village)

Fleche_rouge2_G09/02/05 : Philippe Laurent, Maire de Sceaux, déplore « l'appauvrissement inquiétant des ressources des communes », plombées par la taxe Pentecôte - Philippe Laurent soutient le CAL ! (Maire-Info)

Fleche_rouge2_G08/02/05 : Le maire de Charvieu-Chavagneux s'oppose à la suppression du lundi de Pentecôte. Solution : 1 minute 51 secondes de plus par jour ! (M Lyon)

Fleche_rouge2_G08/02/05 : Un exemple à suivre pour JP Raffarin : le Vendredi Saint sera de nouveau jour férié en 2005 dans l’Etat de Gujarat (Inde Occidentale). La décision a été prise par les autorités civiles du Gujarat, annulant la mesure précédente qui en avait fait un jour comme les autres. Comme quoi rien n’est irréversible, M Raffarin, sauf entêtement !... (Fides).

sourire_rire08/02/05 : CAL : demandez l’original ! En ce 8 février, de nombreux lycéens ont protesté contre la loi Fillon, à l’appel du CAL. Mais il s’agit ici du comité d’action lycéenne, et non pas du CAL, bien sûr !

Fleche_rouge2_G08/02/05 : Jean-Pierre Raffarin contredit par les chiffres : une cagnotte de 400 millions d’euros pour Bercy... En réalité, sur les deux miliards de la vignette Pentecôte, 800 millions iront aux handicapés, 400 au financement de l’APA des personnes dépendantes et 800 millions seront consacrés aux maisons de retraite, dont seuls 365 à 415 millions seront utilisés cette année. Il restera donc environ 400 millions d'euros disponibles, qui seront affectés à l’allègement des comptes sociaux (Maire-Info).

Fleche_rouge2_G07/02/05 : JP Raffarin monte au créneau sur France-Inter, et affirme que les deux miliards seront intégralement utilisés pour les personnes agées et dépendantes : ce n’est pas tout à fait faux, mais pas tout à fait exact... (France-Inter)

  • Fleche_rouge2_G06/02/05 : Mobilisation syndicale réussie. Au centre des revendications syndicales, la question du lundi de Pentecôte : “On nous fait déjà travailler le dimanche et les jours fériés, le soir jusqu’à minuit pendant les soldes. Nous n’avons plus d’horaires, plus de vie de famille”, regrette Sylvie, employée chez Carrefour. “Si on commence à nous rogner les 35 heures et à nous supprimer le lundi de Pentecôte, il ne nous restera plus grand-chose” (La Croix)

Fleche_rouge2_G06/02/05 : Jean-François Copé dément les affirmations du JDD du 6/2 et de Libération du 24/11, et affirme que tout l’argent servira à financer les équipements des personnes âgées. Pascal Champvert, Président de l’Adehpa, au vu des comptes de la sécu, maintient l’inverse... (France3.fr, AFP).

  • Fleche_rouge2_G06/02/05 : Jour férié : l’Etat garde l’argent. Cette année, 365 millions d'€uros iront aux maisons de retraite au lieu des 800 millions promis.La suppression du lundi de Pentecôte fait l'affaire de Bercy... (Journal du Dimanche)

Fleche_rouge2_G02/02/05 : le CAL rencontre le Président de l’AMF. Jean-Louis CHRIST et Jean Dionnot, Président du Collectif des Amis du Lundi (CAL) ont rencontré hier soir Jacques Pélissard, Président de l’Association des Maires de France (AMF), afin de lui exposer leurs inquiétudes à propos de l’application du lundi de pentecôte travaillé dans les écoles (Actualités Parlementaires, Communiqué de presse du CAL, courrier adressé à M Pélissard).

Fleche_rouge2_G01/02/05 : La Banque de France ne travaillera pas le lundi de Pentecôte. De notre correspondant la Banque de France : En accord avec ses syndicats, la Banque de France ne travaillera pas le lundi de Pentecôte; en contrepartie le jour de congé dit "du directeur" est supprimé, ce qui revient en quelque sorte à ôter un jour de RTT (accord d’entreprise de la Banque de France)

 

puce_big_metal_01janvier 2005

Fleche_rouge2_G31/01/05 : le Maire UMP de Nîmes maintient la féria au lundi de Pentecôte, et déplore que la décision de supprimer le lundi de Pentecôte ait été prise sans concertation par le gouvernement (AFP)

Fleche_rouge2_G29/01/05 : les enseignants du Gard refusent de travailler le lundi de Pâques et seront en grève. Qui sème l’injustice récolte la guerre sociale... (CNT 30)

Fleche_rouge2_G28/1/05 : Lutte Ouvrière maintient sa fête annuelle au lundi de Pentecôte : la fête de LO est devenue, au fil des années, une institution. LO aussi est entré en résistance ! (la Vie Ouvrière)

Fleche_rouge2_G26/01/05 : Détournement de fonds : Selon la Fédération des établissements pour personnes agées, “les sommes induites par un jour férié travaillé sont insuffisantes puisque 50% seulement seraient consacrés aux personnes âgées” (FNADEPA)

Fleche_rouge2_G12/01/05 : Six centrales syndicales (CGT, FO, CFDT, CFTC, UNSA, Solidaires) appellent à une journée de mobilisation le 5 février 2005, pour s’opposer aux attaques contre le temps de travail, dont la future journée “raffarinée” du lundi de Pentecôte (Le Monde).

Fleche_rouge2_G11/01/05 : Prise d’otage : la FCPE rappelle que les élèves ne sont pas concernés par la journée de solidarité, qui ne vise qu’à faire travailler les salariés, et aucune autre catégorie sociale (ni les libéraux, ni les médecins, ni les agriculteurs, ni les parlementaires...) Le travail obligatoire des enfants reste une prise d’otage (FCPE)

Fleche_rouge2_G05/01/05 : Après le lundi de Pentecôte, le lundi de Pâques : Dans l’académie du Gard, les élèves devront aller travailler le lundi de Pâques au lieu du lundi de Pentecôte, pour préserver la féria... Encore un désordre supplémentaire que devra supporter l’organisation de la vie des familles. (AFP)

 

CAL_Banner_02

Collectif des Amis du Lundi (CAL) - www.lesamisdulundi.com
Libre reproduction autorisée et souhaitée, avec mention d’origine, merci !
dernière mise à jour de cette page le lundi 17 mai 2010